Passer au contenu
Livraison gratuite : Ville de Québec et Montréal pour commande de plus de 100$, Autres régions du Québec pour commande de plus de 125$, Ontario pour commande de plus de 150$.
Livraison gratuite : Ville de Québec et Montréal pour commande de plus de 100$, Autres régions du Québec pour commande de plus de 125$, Ontario pour commande de plus de 150$.

Tanto Monta: The Rise of Ferdinand and Isabella (anglais)

par GMT Games
Écrire un avis
| Poser une question
Prix d'origine 101.99$ - Prix d'origine 101.99$
Prix d'origine
101.99$
101.99$ - 101.99$
Prix actuel 101.99$
+ Taxes
Disponibilité:
1 restant

Cueillette en magasin

106 boul. René-Lévesque Ouest à Québec
Habituellement prête en 1 heure

Livraison gratuite Québec et Ontario*

À partir de 100$ ou 125$ (QC) et à partir de 150$ (ON). Ailleurs au Canada voir les modalités. Commandes traitées en moins de 24h!

Paiement 100% sécurisé

Cartes de crédit, Paypal, Shop Pay et Apple Pay

INFORMATIONS

Auteur : Carlos Diaz Narvaez
Artiste : Iván Cáceres
Éditeur : GMT Games
Nombre de joueurs : 4
Âge : 14 ans et +
Durée : 240 à 360 minutes
Liens :

BoardGameGeek (anglais)

DESCRIPTION

1469 - La péninsule ibérique a été divisée en de nombreux califats et royaumes au cours des 700 dernières années. La guerre, qui fait partie de la compétition désespérée entre les religions chrétienne et musulmane, souvent appelée la Reconquista, a été la seule constante. Aujourd’hui âgée de 18 ans, Isabelle de Castille a déjà été offerte dans des alliances matrimoniales au Portugal et en France. Contre la volonté de son frère, le roi Henri IV, elle refuse les deux accords et s’enfuit pour épouser son fiancé d’origine, Ferdinand II d’Aragon. Cinq ans plus tard, son frère meurt et Isabelle est nommée reine de Castille. Mais cette alliance fragile entre la Castille et l’Aragon peut-elle espérer prospérer face aux menaces de toutes parts ?

Tanto Monta : The Rise of Ferdinand and Isabella couvre la période de 1470 à 1516, l’apogée de l’âge des découvertes et les années menant immédiatement à la période couverte par Here I Stand : Wars of the Reformation, 1517-1555. Le jeu s’ouvre sur l’ascension contestée d’Isabelle au trône de Castille, une position contestée par une faction soutenue par les Portugais soutenant Joanna La Beltraneja. Les possessions de Ferdinand sont également menacées par la guerre civile en cours en Aragon contre les forces de la Principauté de Catalogne, une faction souvent soutenue par la France. Comment ces jeunes Rois Catholiques peuvent-ils faire face à ces deux crises tout en poursuivant leurs programmes d’unir leurs deux royaumes en un seul royaume espagnol, de subjuguer les îles Canaries et de terminer la reconquête de Grenade 

Face au joueur espagnol, trois autres puissances émergentes s’opposent. Le Portugal s’est plongé dans l’exploration de l’Afrique de l’Ouest sous la direction du prince Henri le Navigateur. Peuvent-ils pousser plus loin le long des côtes africaines et établir un commerce direct avec les marchands d’épices de l’Inde ? Pendant ce temps, les Français, initialement dirigés par Louis XI le Prudent, tentent de sortir de la guerre de Cent Ans contre l’Angleterre et de consolider le pouvoir de la couronne sur les nobles de ce pays. Une fois prête à pousser vers le sud, la nation française rivalisera avec l’Espagne pour des terres allant de la Navarre à l’ouest aux cités-États d’Italie à l’est. Et les forces musulmanes sont toujours des obstacles à toutes ces ambitions. Le royaume nasride de Grenade se défendra farouchement contre de nouvelles incursions contre ses forteresses des hautes terres. Le Royaume de Fès en Afrique du Nord s’oppose aux tentatives portugaises de nier leur monopole sur le commerce des épices. Et d’autres forces musulmanes de l’Empire ottoman et des terres berbères le long de la côte nord-africaine ne manqueront pas d’aider dans les années à venir.

Et c’est ainsi que le décor est planté pour que ces quatre puissances s’affrontent sur le champ de bataille, aux tables diplomatiques et sur les océans du monde. L’une de ces puissances peut-elle unir sa patrie et préparer le terrain pour un véritable empire mondial ?

LE JEU : Dans Tanto Monta : L’Ascension de Ferdinand et Isabelle, chacun des quatre joueurs gouverne un pouvoir majeur et un autre pouvoir secondaire comme suit :

Espagne (Royaume de Castille ; Royaume d’Aragon)

  • Musulman (Royaume nasride de Grenade ; Puissances d’Afrique du Nord : Sultanats de Fès et de Tremencén)
  • Portugal (Royaume du Portugal ; Faction Beltranejos)
  • France (Royaume de France ; Principauté de Catalogne).

Il s’agit d’un jeu à 4 joueurs, ni plus ni moins.

Durée du jeu : Une partie de Tanto Monta dure jusqu’à 7 tours avec une durée d’environ 45 minutes par tour. Le vainqueur est le premier joueur à atteindre 45 PV avec des victoires automatiques et de domination également possibles.

Carte: La carte principale représente la région de la Méditerranée occidentale, y compris la péninsule ibérique, le sud et le centre de la France, la péninsule italienne et le Maghreb en Afrique du Nord. Les îles Canaries sont également incluses. Une carte d’exploration supplémentaire représente l’Afrique, l’océan Indien et le Nouveau Monde, des lieux où se déroulent des voyages d’exploration et de colonisation.

Débit de base : Conservant de nombreux systèmes de jeu de Here I Stand et Virgin Queen, les tours commencent avec chaque joueur recevant une main de cartes du deck partagé pour compléter ses cartes Home (qui fournissent des actions uniques pour chaque pouvoir majeur et secondaire). Une fois les négociations diplomatiques et les préparatifs du printemps terminés, les joueurs jouent ces cartes comme des événements ou des opérations pour mener des actions militaires, politiques ou d’exploration afin de maximiser leurs gains de points de victoire. À la fin de chaque tour, les armées hivernent, les mariages royaux ont lieu et, à moins qu’il n’y ait un gagnant, le jeu se réinitialise en vue du début du tour suivant.

Pouvoirs mineurs : Le Royaume de Navarre et les États italiens de Gênes, Florence, Naples et la Papauté jouent chacun un rôle important dans le paysage diplomatique du jeu. D’importantes villes indépendantes et la population guanche des îles Canaries disposent également de forces militaires défensives. D’autres entités politiques sont indirectement représentées dans le jeu à travers des événements et des guerres étrangères, notamment l’Angleterre, la Bourgogne, la Bretagne, les empires ottoman et romain germanique.

Nouvelles fonctionnalités : Tanto Monta introduit plusieurs innovations dans la série de jeux. Le système de combat terrestre est enrichi par l’ajout d’unités d’artillerie de siège et d’unités de cavalerie explicites pour toutes les grandes puissances, qui peuvent essayer de renverser le cours de la bataille en effectuant une charge de cavalerie dédiée. La phase de printemps est également étendue pour inclure le jeu d’événements phares, la possibilité d’utiliser une main puissante pour obtenir des PV bonus et de se faufiler dans un jeu de cartes d’événement supplémentaire avant que le tour ne soit complètement commencé. Enfin, les systèmes de cartes d’exploration améliorés dépeignent l’arrivée de Vasco Da Gama en Inde et de Christophe Colomb en Amérique et incluent des jets explicites pour essayer de naviguer dans la Terra Incognita.

Contenu:

  • Carte montée 22 » x 34 »
  • 130 cartes à jouer
  • 4 cartes de joueur
  • 3 Tableaux à l’appui (Diplomatie, Consolidation du pouvoir français, Mariages royaux)
  • 4 cartes de référence (recto-verso)
  • 6 Feuilles de pions
  • 1 livre de règles
  • 1 livre de scénarios
  • 12 Dés à six faces